Bienvenue à Melbourne !

PANO_20160405_171943

IMG_20160302_115346A notre retour de Tasmanie, nous sommes restés 2 semaines à Melbourne, la seconde plus grande ville d’Australie (4 millions d’habitants) après Sydney. Melbourne été classée plusieurs fois comme étant l’une des meilleures villes au monde où vivre (classement basé sur le climat, les transports, la sécurité, architcture, soins médicaux…), et on peut comprendre pourquoi : à notre niveau nous avons trouvé que c’était une ville très agréable à visiter.

Il est vrai que c’est un belle ville, elle nous a bien plus. On est arrivé pendant le « festival du rire », du coup on a profité de spectacles organisés par la ville, notamment une troupe belges vraiment sympa. On a pu parcourir la ville en long, en large et en travers… On a aussi assisté à une visite guidée gratuite de la ville (durée 3h) qui nous a permis de découvrir des coins où nous ne serions pas forcément allé de nous même. Nous avons appris pas mal d’anecdotes sympas.

Une partie des ruelles de la ville sert de mur d’expression libre : la mairie repeint régulièrement les murs en noir, puis les artistes peuvent venir y tagguer ce qu’ils souhaitent. Du coup, ce sont des peintures ephémères plutôt chouettes !

Durant notre séjour à Melbourne, nous avons résidé sur une aire d’autoroute ! Oui oui 🙂 C’était un super rapport qualité prix : nous avions à disposition toilettes, douches propres, électricité… Tout ça gratuitement… Ce qui est du grand luxe pour nous, du coup on a élu domicile ici 🙂 ! On n’avait pas de belle vue (comme on a pu en avoir avant sur des free camps en pleine nature auparavant), mais de toute façon on n’était jamais là en journée… On a trouvé ce spot un peu par hasard car on voulait un endroit gratuit et « officiel » pour camper après le trajet en bateau. Il faut savoir qu’il n’est pas aisé de dormir discrètement (dans le véhicule) plus proche de Melbroune. On trouve des panneaux un peu partout sur les parkings et dans les rues spécifiant qu’il est interdit de « camper ». Cet aspect est beaucoup plus poussé dans les grosses villes. Les habitants de la périphérie sont assez réticents aux backpackers : un jour où on allait juste se balader en ville on a retrouvé un joli mot sur le pare-brise. C’était les habitants qui nous souhaitaient la NON-bienvenue en nous disant qu’il était interdit de camper là (alors qu’on était pas là pour ça et que c’était en pleine après-midi). En gros, on a imaginé les p’tis vieux du coin qui colle ça sur tous les vans (il s’avère que c’est arrivé à d’autres voyageurs aussi). Pour info, la prune en cas de camping sauvage c’est 120 dollars par personne…

Bon, on a quand même dormi en ville sur un parking de supermarché (comme à Perth) pour une occasion un peu spéciale. Pour l’anniversaire de Laurette, on s’est fait un concert surprise (pas facile de garder le secret pendant 2 semaines quand on vit H24 ensemble, mais ça a marché ! ). Il faut dire qu’on était un peu en manque de concert, du coup c’était l’occasion parfaite ! Et on a trop kiffé ! Bon son, bonne prestation (chanteur trèèès charismatique, surtout au près de la gente féminine), grosse ambiance, des pintes de bibine (d’ou le fait de pas pouvoir conduire après). Ca nous a rappelé notre vie en France ! :=)


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/44/d272785412/htdocs/lauretteetgege/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *