Tasmanie

PANO_20160321_153531carteAprès 10 heures de ferry (400 kilomètres), nous voilà en Tasmanie avec Donovan ! Nous avions trois semaines pour visiter cette île qui s’étend sur 360 km du nord au sud et 300 km d’est en ouest. La première impression que vous avons eu est que la Tasmanie est une île très verte et montagneuse. En effet, elle est assez réputée pour ses nombreux trecks (de plusieurs jours). Vous pensez bien qu’on s’est bien gardé de les faire ! 🙂

La Tasmanie regorge d’une végétation luxuriente et d’une faune abondante et assez spéciale. On peut notamment croiser des wombats, des pademelons, des ornitorynques, des pinguins, et bien entendu : le fameux diable de Tasmanie !

Contrairement au Mainland où il faut faire un paquet de kilomètres pour changer de paysages, ici en Tasmanie tout y est à échelle réduite : en une seule journée, on peut passer de la plage à des massifs montagneux très rocailleux, en passant par des paysages de campagne normande, des vallées verdoyantes, de la jungle… A cette époque de l’année, le temps était aussi changeant : on pouvait aller à la plage sous 35 degrés et le lendemain devoir mettre une polaire !

Mieux vaut éviter de se balader dans la jungle juste après de grosses pluies : ça fait ressortir toutes les sangsues. On s’est vraiment fait assaillir. 🙁 Il suffisait de rester immobile quelques secondes et des sangsues commencaient à escalader nos chaussures et mollets. Miam…

IMG_20160308_121225Une grande partie de routes n’est pas bitumée. On a donc pu faire un peu de « rally » (bon, avec un van de 2 tonnes, hein…). Nan, nan… En vrai, il y a même des passages en montagne qui sont un peu flippant : routes de montagne étroites et sinueuses où il faut croiser des camions, et le tout sous la pluie et sans barrière avant le ravin… 🙂

 

Même si nous n’avons pas fait de grands trecks de plusieurs jours, nous avons tout de même visité des endroits dans lesquels on peut aisément passer la journée.

Niveau côtes, nous avons une fois de plus été gâtés ! Entre les immenses plages de sable blanc désertes et les falaises, on en a pris plein les mirettes !

Comme on vous l’a dit, il peut faire un sale temps en Tasmanie aussi. Et ça donne les deux photos suivantes. PS : Ajouter un croassement répétitif de corbeau pour imaginer l’ambiance.

IMG_20160304_195802

Pour camper, la Tasmanie c’est vraiment génail, y’a plein de «free camps» accessibles. On n’a vraiment pas eu de difficulté à dormir, prendre une douche, trouver du courant pour recharger nos tel et ordis… Du coup, quand on trouve une prise de libre… On en profite !

En Tasmanie, les animaux sont vraiment partout ! Le plus courant d’entre eux est le pademelon : une sorte de petit wallaby avec une tête de souris. Ils sont peu craintifs, on peut les approcher facilement. Nous avons aussi eu l’occasion de voir des ornitorynques et wombats sans avoir le temp de dégainer pour les prendre en photo… Par contre, pour ce qui est du diable de Tasmanie… Silence radio. A part écrasés sur la route, on n’en a vu aucun vivant (ils ne sortent pas le jour et sont très craintifs).

Et pour finir, quelques photos en vrac :


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/44/d272785412/htdocs/lauretteetgege/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

2 réflexions au sujet de « Tasmanie »

  1. magnifique ces paysages, je comprends que vous ayez adoré , mais les plus beaux…….. c’est toujours vous !! (pas beaucoup de concurrence au niveau des humains ) Gros bisous ( les photos c’est super mais gardez bien tout dans vos mirettes pour les longues soirée d’hiver) Lu7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *